Archive pour février 2014

Crédit d’impôt recherche (CIR)

Mardi 18 février 2014

RCP Design Global a obtenu l’agrément Crédit d’impôt recherche (CIR) pour les années 2013, 2014 et 2015 par la DGRI (Direction Générale pour la Recherche et l’Innovation).

CIR

RCP ayant démontré ses compétences en termes d’innovation technologique et de recherche et développement, est reconnue en tant qu’organisme de recherche et développement privé agréé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Le crédit d’impôt recherche (CIR) est une aide fiscale destinée à encourager les efforts des entreprises en matière de R&D. Il s’agit d’une réduction d’impôt calculée en fonction des dépenses de R&D de l’entreprise. Si le montant du CIR est supérieur à l’impôt dû par l’entreprise, celle-ci peut mobiliser sa créance sur l’État.

Le taux du CIR accordé aux entreprises est de :

  • 30 % des dépenses de R&D pour une première tranche jusqu’à 100 millions d’euros
  • 5 % des dépenses de R&D au-delà de ce seuil de 100 millions d’euros.

Le crédit d’impôt vient en déduction de l’IR ou de l’IS dû par l’entreprise au titre de l’année où les dépenses ont été engagées.

Vous voulez en savoir plus :

guide cir 2013 mesr-cir

Tendances salon Maison & Objets – janvier 2014

Lundi 3 février 2014

Le voyage est le maître mot. Trois tendances : Ailleurs sous le soleil. Ailleurs dans la nature. Ailleurs dans l’espace.

Le nomadisme géographique est aujourd’hui essentiellement digital et ouvre à la diversité culturelle. Ce «road trip» est une posture mentale qui ignore les frontières des pays. Pour échapper au désarroi contemporain, l’esprit voyageur fait émerger un mode de vie de la mobilité assumée.

M&O 2014_1

Elsewhere – le nomadisme et l’héliotropisme

Mots clés : Gypsitrotter, party time, côté sud, Californie et les années 70.

Le soleil booste l’imaginaire et s’affranchit des conventions souvent jusqu’à la parodie. C’est arty, coloré, parfois kitsch et excentrique, surtout luxuriant et joyeux.

En architecture intérieure on superpose ces articles de divers cultures. Ce mélange croissant de cultures est stimulé par la mondialisation et Internet qui ont crée un marché permettant d’acquérir les objets du monde entier sans voyager. Tout à la fois énergétique et langoureux, l’héliotropisme est symbole d’ailleurs et de déracinement. Sa fantaisie et ses couleurs bariolées créent de nouveaux exotismes dans notre imaginaire. Elle symbolise une perpétuelle quête de bien vivre.

Beyond – les mystères de l’ultra-loin

Porteur de rêve, l’univers en lévitation nourrit notre esprit assoiffé de découvertes et de nouvelles impulsions. Daft Punk et leurs casques semiastronautes auraient pu tourner au ridicule, ils s’avèrent être précurseurs de tendances. Les formes géométriques, prismes et facettes sont omniprésentes. Les motifs et impressions sont influencés par les constellations, les planètes et la voie lactée.

Exemples : «Diamondexpolsion» d’Arik Levy pour Swarovski, «Sculpture Mistral» du lumigraphe Bastien Carré, «Chaussures Nova» de Zaha Hadid et les coussins Vasarely de Jules Pansu.

M&O 2014_2M&O 2014_3 M&O 201_4

Landscape – décaler la perception du paysage vers l’objet

Verre, céramique, marbre et tissus, les supports matériaux sont multiples. Il ne s’agit pas de travailler le paysage en peintre, mais de superposer des techniques afin de retranscrire la rêverie d’une nature poétique et sensible. La contemplation apaisante des paysages nourrit le regard et l’esprit du spectateur. Anna Badur utilise la technique «tie and dye» pour le tissu. Michael Anastasiades réalise 7 pièces en marbre, chacune sculptée dans le même bloc afin de garantir une continuité chromatique et de texture. Une pure folie !

Exemples : «Wonderglass» de Nao Tamura, «Fables et Paysages» vases en céramique de Jean Girel, «Miracle Chips» de Michael Anastasiades, «Absorbtion» d’Anna Badur.

M&O 2014_5M&O 2014_6M&O 2014_7

Tendances couleurs

Les camaïeux de vert et de bleu.

L’identité est importante

Plus on accroît le risque de la standardisation, plus l’identité prend du sens. Le design est un moyen de poser son identité sur un mode interculturel.

Etre français dans le marché international a du sens. Car la France bénéficie, tout comme l’Italie, de la reconnaissance d’une image culturelle véhiculée par les grands enseignes, les marques de luxe, le vin et la gastronomie. Nous ne sommas peut-être pas les meilleurs, mais nous sommes assis sur une bonne réputation. Il ne s’agit plus de Made in France mais plutôt du «Designed by France».