Tendances salon Maison & Objets – janvier 2013

31 janvier 2013 par Flavie

Il n’y a pas de nouvelles tendances dans le design

Pour rentabiliser les recherches et la production d’un prototype, il faut vendre beaucoup. Les maisons d’édition n’osent plus prendre ce risque. Elles s’appuient sur des rééditions pour faire du neuf avec du vieux. Le vintage du XXe siècle est omniprésent.

On privilégie l’utile et le confort

Les objets futiles et inutiles ne sont plus dans l’air du temps. Loin des années 1990, le consommateur revient vers les valeurs sûres et la durabilité d’un objet. Seul le plexiglas semble résister, probablement parce que ce matériau permet de donner à un même objet différentes apparences et ainsi renouveler le produit sans refaire le moule.

Nouveautés M&Obj 2013 : des matières composites, des canapés à mémoire de forme, meubles avec des impressions 3D.

Tendance déco : mélanger le baroque et le minimalisme

En architecture intérieure, la grande tendance est d’allier les oppositions glamour et minimalisme. Ce contraste permet d’innover et d’imaginer des scenarii presque cinématographiques. Le décor d’une boutique ou d’une chambre d’hôtel raconte une histoire personnalisée, ce qui apporte une notion de sur-mesure à un coût raisonnable.

Couleurs

On continue à revaloriser toutes les teintes végétales / terres cuites.

Nouveau : la présence des rouges. Toute la gamme du bordeaux jusqu’au coquelicot, sauf les tons orangés.

Trois scenarii sont imaginés et mis en scène au salon Maison & Objet : Nourritures Premières / Pionnier / Renaiscience.

Ici, l’univers de la maison (design et déco) est considéré comme un véritable organisme vivant où l’homme recherche du beau, du vraie en harmonie avec la nature et les valeurs fondamentales du «mieux-vivre».

Nourritures Premières qui alimentent la créativité

Dans un monde de dématérialisation, l’homme cherche du «mieux-être» en se reconnectant avec la Nature et les origines de la vie. On revalorise des teintures végétales, la nourriture devient source de recherches, de création et d’expression. C’est le retour vers le plaisir de la convivialité qui augmente en temps de crise.

p 1 2 3 4

L’esprit Pionnier

Le besoin de se connecter à la matérialité et au vivant, un besoin qui cultive le choix du sain et du bon pour soi. L’homme cherche des structures plus petites et plus proches (les petits magasins, le shop in the shop, pop-up stores) la vente du direct dans des réseaux producteur-consommateur, suivre en ligne des cours à l’université (quand je veux, où je veux), créer des applications, construire sa maison. Il s’agit de créer du sens et retrouver le lien entre soi et l’autre par le raccourcissement des circuits. Les matières naturelles (cuivre, bois, laine) sont garants de qualité et de durabilité. Le semi-fini et le sur-mesure apportent les valeurs de qualité, d’ergonomie et de praticité.

photos 5 6 7 8 9

Renaiscience fondée sur les avancées de la technoscience

Un monde inspiré d’un laboratoire de l’étrangeté entre la découverte et l’émerveillement. Il n’y a pas de limite. Les objets trouvent de nouvelles fonctions à travers le détournement de l’objet. «New technology but vintage look» qui donnent naissance à des objets de prototypage esthétiquement modifiés, à la fois beaux et bizarres.

photos 10 11 12 13 14

Laisser une réponse