Les tramways et TGV de Régine Charvet Pello

18 février 2013 par Emmanuel
Quand « La Croix»  retrace le parcours de Régine Charvet Pello :
(…)avoir toujours eu la volonté de bousculer les codes, refusant dès le plus jeune âge « la vie bien
rangée qui (lui) était destinée ».
La légitimité de celle qui a dessiné les tramways de Paris, du Mans, d’Angers, d’Alger, de Constantine, de Tours, les TGV de nouvelle génération Rhin-Rhône ou les trains Interloire et Aqualys ne fait plus guère de doute. Le magazine Challenge l’a même classée en 2012 parmi « les 200 qui font bouger la France ». De grandes signatures telles que Daniel Buren ou Roger Tallon ont travaillé avec elle, séduits par son irréductible volonté d’apporter « une autre vision du confort et du voyage au quotidien ».

Quand « La Croix»  retrace le parcours de Régine Charvet Pello dans son édition du 4 février 2013 :

(…)avoir toujours eu la volonté de bousculer les codes, refusant dès le plus jeune âge « la vie bien rangée qui (lui) était destinée ».

La légitimité de celle qui a dessiné les tramways de Paris, du Mans, d’Angers, d’Alger, de Constantine, de Tours, les TGV de nouvelle génération Rhin-Rhône ou les trains Interloire et Aqualys ne fait plus guère de doute. Le magazine Challenge l’a même classée en 2012 parmi « les 200 qui font bouger la France ». De grandes signatures telles que Daniel Buren ou Roger Tallon ont travaillé avec elle, séduits par son irréductible volonté d’apporter « une autre vision du confort et du voyage au quotidien ».

Voir l’article ci-dessous :

Regine-charvet-pello_la-croix

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser une réponse